Ces chercheurs ont stocké 500 To sur un CD de verre, qui restera lisible plusieurs milliards d’années